Vous êtes ici : Accueil Services en ligne Co-marquage Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (...

Co-marquage

Qu'est-ce que le co-marquage avec service-public.fr ?

Le co-marquage est un service proposé par l'État aux administrations qui a pour objectif de faciliter la diffusion de l'information administrative vers le public et de rapprocher les données nationales et locales en faveur d'un meilleur renseignement de l'usager.

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP)

Contenu

Vaccins obligatoires et recommandés

Les enfants jusqu'à l'âge adulte ainsi que le corps médical doivent obligatoirement être vaccinés, sauf contre-indication médicale, contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Certains rappels sont également recommandés, voire obligatoires.

Enfants jusqu'à l'âge adulte
Vaccin Rappels
Obligatoire Recommandé
Diphtérie 1re injection : à 2 mois 2e injection : à 4 mois À 11 mois
  • à 6 ans,
  • entre 11 et 13 ans,
  • à 25 ans,
  • à 45 ans,
  • à 65 ans,
  • puis tous les 10 ans.
Tétanos 1re injection : à 2 mois 2e injection : à 4 mois À 11 mois
  • à 6 ans,
  • entre 11 et 13 ans,
  • à 25 ans,
  • à 45 ans,
  • à 65 ans,
  • puis tous les 10 ans.
Poliomyélite 1re injection : à 2 mois 2e injection : à 4 mois À 11 mois
  • à 6 ans,
  • entre 11 et 13 ans,
  • à 25 ans,
  • à 45 ans,
  • à 65 ans,
  • puis tous les 10 ans.
Corps médical

Les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont obligatoires pour :

  • les élèves et étudiants d'un établissement préparant à l'exercice des professions médicales et autres professions de santé,
  • le personnel de santé, selon l'avis du médecin du travail.

Des rappels de vaccin sont également recommandés :

  • à 25 ans,
  • à 45 ans,
  • et 65 ans (en fonction de la poursuite de l'activité).
Coût de la vaccination

Le vaccin est acheté en pharmacie.

L'achat des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite sont remboursés, sur prescription médicale, à 65 % par la Sécurité sociale.

L'injection du vaccin est :

  • payante chez un médecin, et remboursée à 70 % par la Sécurité sociale,
  • gratuite dans un établissement public de santé.
Sanctions
À l'égard du parent

La personne qui exerce l'autorité parentale doit s'assurer que son enfant est à jour des vaccins obligatoires. En cas de manquement, elle peut être punie de 1 500 €.

En outre, la personne qui exerce l'autorité parentale qui refuse de faire vacciner son enfant ou entrave son exécution peut être punie de 6 mois de prison et de 3 750 € d'amende.

À l'égard du corps médical

Travailler dans un établissement public ou privé de prévention ou de soins sans être immunisé, peut être puni de 1 500 €.

Questions - Réponses

Faut-il faire vacciner son enfant pour l'inscrire en collectivité ?

Quelles sont les vaccinations obligatoires pour les personnels de santé ?

Références

En savoir plus